top of page
  • Redac

Les élèves au pouvoir !

Plancher sur les enjeux de société, proposer des idées et convaincre l'électeur: c'était le programme des 6e bio-esthétique ce jeudi.


En cette année électorale, les étudiantes ont pris un peu d'avance en participant à l'atelier Democracity, proposé par la bibliothèque Langlois. Elle ont dû imaginer un parti, son logo et ses propositions pour une société optimale, tout en restant réalistes. "On voulait que les gens n'hésitent plus à aller ce soigner. Donc on a proposé de rendre gratuit l'accès aux médecins et aux médicaments. Pour financer cela, il faudrait accepter de baisser le salaire mais on aurait de toute façon moins de frais", commente Alice, future première ministre.


Les thématiques de santé publique et de sécurité revenaient régulièrement sur le devant de la scène. Giuliana, son sac banane et son parti ont proposé des mesures concrètes et applicables dans la vie de tous les jours. "On veut la gratuité des serviettes menstruelles et des préservatifs pour les jeunes. Ce sont des points simples mais utiles", insiste-t-elle avant d'aborder une autre thématique importante: la sécurité. "On voudrait mettre au point un système qui redonne de l'importance au service militaire."


Laeticia, la dame de fer, et sa formation politique embrayaient sur l'aspect sécuritaire en désirant une justice plus ferme. Mais là encore, le secteur de la santé n'était pas oublié avec des propositions pour les SDF. Un autre parti insistait sur le nécessaire renforcement du personnel médical.

A la suite des présentations, les étudiantes devaient voter pour les présentations et les partis les plus convaincants. Une bonne répétition générale en vue des prochaines échéances de cette année. Et une excellente manière de montrer que "les jeuuuuunes" ne sont pas "des irresponsables qui se foutent de tout".

Posts récents

Voir tout

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page