top of page
  • Redac

Pour une réussite qui ne doit rien au hasard

Le Trèfle est une cellule qui fonctionne à l'IET depuis de nombreuses années. Objectif: coacher individuellement les élèves et les guider vers la réussite.


Ce jour-là, c'est une élève de 5e TQ qui est au Trèfle. Elle rencontre Jean-Christophe Mahieu, coach émérite en méthodes d'apprentissage. "En fait, quand j'ai des grosses interros, je passe des heures à recopier mes cours. Mais je n'ai que peu de résultats au final donc j'aimerais bien avoir de petits trucs qui m'aident à me faciliter l'étude et avoir de meilleurs points."



Il s'agit en effet d'un des services offerts par le Trèfle. Les professeurs qui s'occupent de ce pôle sont chargés de débusquer ce qui cloche et donner des pistes d'amélioration exploitables dans tous les cours. "On essaye d'améliorer la méthode de travail. Parfois, on se rend compte que les élèves n'ont jamais appris à étudier, ne savent pas comment mémoriser..." Le Trèfle leur propose alors d'exploiter de nouvelles pistes et de les tester lors de leurs futurs cours. "Par contre, certains étudiants ne cherchent rien d'autre que quelqu'un qui les suit dans leur travail et les pousse à étudier régulièrement. Pour d'autres, il s'agit tout simplement d'un problème de confiance en soi. On tente également de bosser là-dessus. Pour certains, il suffit d'une séance pour les débloquer, pour d'autres le suivi est plus long, régulier ou ponctuel."


Concrètement, les élèves se rendent au Trèfle à leur propre demande ou sous les conseils d'un professeur/du conseil de classe. "On a évidemment un rush après les bulletins lorsque l'étudiant ou ses parents se rendent compte que les résultats ne sont pas à la hauteur. C'est également une problématique: savoir s'auto-évaluer."


Accompagner et aiguiller chaque élève, dans sa singularité, à son propre rythme et selon ses moyens, telle est la mission du Trèfle. Une mission menée également par les professeurs au quotidien. Que ce soit dans leur pratique routinière, via l'application d'aménagements spécifiques (pour les troubles "dys" par exemple) ou encore avec l'appui de professeurs encadrant des élèves en intégration. Plusieurs articles seront consacrés à ces approches dans les mois à venir.

20 vues

Posts récents

Voir tout

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page