top of page
  • Redac

L'avenir de l'enseignement passe par l'IET

Nos élèves ont assuré le bon déroulement d'un congrès rassemblant de nombreux acteurs du monde scolaire ces jeudi et vendredi.


"Par ici Madame, je vous souhaite une bonne conférence". Mouad dirige les visiteurs vers la salle adéquate, le sourire aux lèvres. Comme lui, de nombreux étudiants de l'IET étaient sur le pont à la Helha de Loverval en cette fin de semaine. "J'aime bien participer à ces événements, on voit des gens, on les aide, c'est chouette", commente Sarah.

L'organisation portait sur la mise en place du tronc commun dans le cadre du pacte d'excellence. Enseignants, directeurs, membres de l'administration scolaire: tous étaient rassemblés pour évoquer l'avenir de l'enseignement. Et l'IET a pu leur prouver que notre établissement en connait un rayon sur la formation et l'excellence. "Nos invités maîtrisent très bien le domaine. Ils savent ce qu'est un élève, avec tout son potentiel et ses difficultés, évoque Martine Galoppin, cheffe de la section économie à l'IET. Quand ils voient nos étudiants, ils se rendent compte du bon travail réalisé et nous recevons souvent des félicitations."



Pour arriver à ce résultat, les élèves ont pu compter sur un travail colossal réalisé par le staff éducatif. Entre briefing et débriefing, la virevoltante Aïsha Akdim ne ménageait pas ses efforts pour mettre ses étudiants dans les meilleures conditions pour briller. "Les jeunes remarquent qu'on compte sur eux, ils ne veulent pas nous décevoir, poursuit Martine Galoppin. On constate qu'ils ont un comportement encore plus professionnel quand on réalise ce genre de prestation en dehors de notre école. Ce qui est bien pour eux, c'est qu'ils se sentent aussi valorisés."


Parmi les étudiants, ce vendredi, on retrouvait notamment Zenibe et Orphélia. "C'est plus stressant que quand on fait ça lors des réunions de parents à l'IET. Mais, au fond, c'est la même chose donc on sait que cela va bien se passer et on est prêt pour réussir."


Eros, élève de 4e année, était aussi de la partie. Il se montrait particulièrement professionnel. "L'important, c'est d'être souriant, savoir s'exprimer correctement et être concis", soulignait-il.



Une fois de plus, l'IET Notre-Dame a pu prouver la qualité de sa formation en misant sur des élèves motivés et compétents encadrés par une équipe bienveillante et compétente. Quelle meilleure manière de donner du sens aux apprentissages?




Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page