top of page
  • Redac

Le Cobaux et les renards

Les 3e bio-esthétique ont dû être rusées pour s'exercer sur des élèves de maternelle.


Les élèves de 3e bio sur leur chaise perchées tenaient dans leurs mains des palettes de maquillage,

Les bambins de Cobaux par la couleur alléchés leur tinrent à peu près ce langage: que ces dessins sont jolis, qu'ils sont beaux! Sans mentir, si votre ramage se rapporte à vos grimages, vous êtes les Phénix des esthéticiennes de Charleroi.

A ces mots, les étudiantes ne se sentaient plus de joie et pour montrer leur maestria, elles firent virevolter leurs pinceaux aux milles éclats.


"Ils étaient très jeunes donc ils bougeaient, certains pleuraient. Mais on avait prévu cela. Moi, je leur avais donné des petits pinceaux pour qu'ils jouent avec pendant que je réalisais le maquillage", commente Amandine.


En exercice sur les cuisses


Avec les autres élèves de 3e bio, elle s'est donc rendue à l'école Cobaux. Au programme: pas une mise en beauté traditionnelle mais un grimage sur le thème des super-héros. Elles avaient toute une série de modèles sur papier et devaient s'appliquer afin de les exécuter au mieux sur leurs modèles du jour. "On s'était exercées avant en réalisant ces maquillages en classe, sur les cuisses des élèves."



Ce passage dans une classe maternelle est en fait une répétition générale. "Lors de la journée portes ouvertes, en avril, nous devrons faire des grimages et nous serons évaluées sur nos réalisations. Cela s'est bien passé avec petits. Ils étaient contents. Donc normalement cela devrait aller pour l'évaluation", sourit Amandine.


Avis aux futurs super-héros: c'est à l'IET que vous prendrez votre envol lors de notre journée portes ouvertes!

Posts récents

Voir tout

Kommentare


Die Kommentarfunktion wurde abgeschaltet.
bottom of page